Vous êtes ici : Accueil > Education > Découverte professionnelle > DP 3 heures > Les 3èmes DP3 dans les coulisses du bâtiment !
Publié : 17 février 2016

Les 3èmes DP3 dans les coulisses du bâtiment !

Grâce au couvreur, le ciel ne nous tombe pas sur la tête ! Spécialiste de la construction et de la réfection des toits, c’est lui qui nous met à l’abri des intempéries (pluie, neige, grêle, vent...ou soleil accablant). Un poste clé dans le bâtiment !

> Cliquez sur les images pour agrandir

Qui est Monsieur Nicolas ? Natif de la Bretagne, il a intégré les compagnons du devoir* à Cepoy en 1986.

JPEG - 600.4 ko

Monsieur Nicolas a voyagé à travers la France mais aussi en Allemagne, à New-York et à l’île de la Réunion. Par amour, il est revenu dans notre région et a crée avec son épouse sa société « Nicolas, le toit gâtinais » en 1994. Il est diplômé Meilleur ouvrier de France la même année. Sa conception du métier : « On met à l’abri les gens mais nous on travaille dehors ! » Il a bien insisté sur le fait que dans la vie, il ne faut jamais se décourager. Par la voie d’un métier manuel, on peut s’en sortir. Monsieur Nicolas croit en la jeunesse, il mettra tout en œuvre pour accueillir un élève en stage et lui faire découvrir son métier avec passion !

Dès notre arrivée à Girolles, nous avons eu droit à un sympathique accueil et nos professeurs ont dû porter un beau gilet jaune !

JPEG - 448.1 ko

La visite a débuté avec la présentation des différentes machines utilisées dans la couverture :
- Le chariot Manuscopique qui permet de monter des charges (tuiles, ciment) à 18 mètres de hauteur ; un permis CACES est obligatoire pour pouvoir manipuler un tel engin (possibilité de passer le Permis CACES au LP Jeannette Verdier).

JPEG - 407.9 ko

- La guillotine qui permet de couper le zinc (matériau utilisé pour la couverture des bâtiments et pour les gouttières et les descentes d’eaux pluviales).

JPEG - 378.5 ko

- La plieuse automatisée : comme son nom l’indique, elle plie le matériau.

JPEG - 395.8 ko

- La boudineuse : elle ne boude pas, elle donne une forme au matériau.

JPEG - 406.4 ko

- Et surtout un point important dans le bâtiment : le rangement ! Une entreprise bien rangée est une entreprise bien organisée !

JPEG - 528.2 ko

Ensuite, des anciens employés de la société Nicolas sont venus parler de leur expérience professionnelle :

JPEG - 431.2 ko

- Quentin, 17 ans, stagiaire en CAP Charpente, métier étroitement lié au couvreur. Monsieur et Madame Nicolas accueillent de nombreux stagiaires malgré les contraintes liées à la convention de stage (interdiction aux élèves de monter à plus de 2 mètres et d’utiliser des outils dangereux).
- Rémi, ancien apprenti de la société, meilleur apprenti d’ île-de-France. Aujourd’hui, il a crée sa société de zinguerie dans la Nièvre.
-  Le "premier" apprenti de la Société Nicolas (en 1994) : Alors qu’en 3ème, il se décrivait comme un élève avec un niveau passable, il est aujourd’hui à la tête de 55 entreprises en France et emploie plus de 300 personnes « Travailler dans le bâtiment, c’est aussi une carrière professionnelle, les métiers y sont multiples . On trouvera toujours du travail dans le bâtiment ».
- Franck, meilleur apprenti de France qui a mis plus de 360 heures à réaliser sa maquette pour le concours.

JPEG - 574 ko

A Montargis, il n’existe pas de formations de couvreur en Lycée Professionnel ou au CFA Loiret-Est. Les élèves intéressés par cette formation devront opter pour la voie de l’apprentissage (à la condition de trouver un patron et de poursuivre sa scolarité au CFA du bâtiment à Orléans ou chez les compagnons du devoir à Cepoy). A ce sujet, les professionnels ont insisté sur le fait de partir en internat : « Il ne faut pas hésiter, n’ayez pas d’appréhensions ! Vivre en internat, c’est fantastique !  »

Et à la fin de la visite, nous avons reçu un petit cadeau offert par la Fédération Française du Bâtiment.

JPEG - 522.6 ko

Un grand remerciement à Monsieur et Madame Nicolas ainsi qu’à tous les professionnels rencontrés lors de ces coulisses du bâtiment. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le site de la Fédération Française du Bâtiment et le site de la société Nicolas.

Voir en ligne : http://letoitgatinais.fr/index.html

portfolio

Post-scriptum

*[Les Compagnons du Devoir proposent une formation gratuite en alternance allant du CAP à la licence professionnelle notamment dans le secteur du bâtiment. Se former chez les Compagnons du Devoir, c’est avant tout apprendre un métier en alternant un enseignement théorique et une formation pratique en entreprise, en voyageant grâce au Tour de France et en partageant des expériences de vie en communauté dans les maisons de compagnons.]