Publié : 14 juin 2007

CFA

Centre de Formation d’Apprenti

CFA

Les Centres de Formation d’Apprentis (CFA) sont des établissements de formation assurant un enseignement en alternance à des apprentis âgés de 16 à 25 ans. Les CFA peuvent offrir une offre de formation polyvalente ou spécialisée (CFA hôtelier, par exemple) menant aussi bien aux diplômes du BEP, du CAP, ou du BP qu’aux diplômes de l’enseignement supérieur, comme le DUT ou le diplôme d’ingénieur. Ils assurent également des formations continues à des adultes en collaboration ou non avec les GRETA.

Financièrement, les CFA se répartissent en deux catégories :

Les CFA à convention nationale sont directement financés - totalement ou partiellement - par l’État qui passe une convention avec ces établissements. L’apprentissage étant décentralisé, l’État n’intervient qu’exceptionnellement pour répondre à des besoins en apprentissage que les structures régionales ne sont pas en mesure de satisfaire. C’est la raison pour laquelle les CFA à recrutement national restent peu nombreux.

Les CFA à convention régionale - qui sont les plus nombreux - reçoivent un budget attribué par le Conseil régional.

Comment se déroule la formation dans un CFA ?

Le temps de formation au centre de formation d’apprentis (CFA) est d’environ 430 heures par an pour les CAP et de 500 heures pour les BEP (la loi impose un minimum de 400 h par an en moyenne). Les baccalauréats professionnels et les BTS nécessitent un minimum de 675 heures par an. Ce temps est plus court que celui des formations dispensées dans les lycées mais il ne faut pas oublier que le temps passé en entreprise est aussi un temps de formation. Le CFA dispense les enseignements nécessaires pour préparer le diplôme prévu au contrat : les programmes de formation et les épreuves d’examen sont les mêmes que ceux des élèves préparant les mêmes diplômes. Le plus souvent, les deux tiers de la formation au CFA sont consacrés à l’enseignement général (français, mathématiques, langue vivante, éducation artistique, histoire-géographie, éducation physique et sportive) et à l’enseignement technologique. Le tiers restant est destiné à l’enseignement pratique (dans les ateliers...). Au CFA, l’apprenti n’est pas un élève. Il garde son statut de salarié et la période au CFA est donc rémunérée comme temps de travail. Depuis la rentrée 2005, une carte nationale d’apprenti est délivrée à l’apprenti par son CFA. Elle lui permet de bénéficier dans certains cas de tarifs réduits.

Liens utiles : ALFA Centre