Vous êtes ici : Accueil > Education > Classe relais > Projet de fonctionnement
Par : J.Gaboret
Publié : 6 octobre 2008

Projet de fonctionnement

Les objectifs

1) Objectifs généraux :

La Classe Relais s’adresse à des élèves qui sont en voie de marginalisation vis à vis de l’institution scolaire et des règles sociales. Ces difficultés se manifestent soit par une attitude d’agressivité difficilement compatible avec la vie collective, soit par un retrait du système marqué par le recours à un fort absentéisme. Les objectifs visent à la fois la resocialisation et la rescolarisation, à travers un accueil temporaire spécifique, en vue d’une réinsertion effective dans une classe ordinaire.

2) Objectifs spécifiques :

- Prévenir le décrochage scolaire,
- Aider le jeune à restaurer une image positive de lui-même en favorisant une démarche d’apprentissage et de socialisation,
- Réconcilier l’élève et sa famille avec l’institution scolaire,
- Réintégrer le jeune dans sa classe d’origine.

L’implantation

La classe relais du bassin de Montargis est rattachée au collège Paul Eluard de Châlette sur Loing et se trouve dans l’enceinte de celui-ci depuis Septembre 2003. Elle est sous la responsabilité du chef d’établissement, M.Francis Molard et de M.Frédéric Clavé, chargé de mission des dispositifs relais du Loiret.

L’implantation de la classe relais dans un collège confirme l’objectif de « rescolarisation ».

Le fonctionnement

La classe relais accueille 6 élèves par session provenant des 17 collèges du bassin de Montargis et du Giennois. 3 sessions de 8 semaines sont proposées aux établissements pour l’année scolaire 2008/2009.

Monsieur l’Inspecteur d’Académie décide de l’affectation d’un élève suite à une commission d’admission composée de représentants de l’Education Nationale, de la PJJ, du Conseil Général du Loiret et de membres de l’équipe pédagogique.

Cette admission nécessite le consentement de l’élève et de sa famille.

Durant leur session classe relais, les élèves restent attachés à leur collège d’origine sous la responsabilité d’un professeur « tuteur » nommé par le chef d’établissement.

Le financement

La classe relais bénéficie du soutien financier du contrat de ville/Etat, du contrat de ville/ Agglomération Montargoise et du Fonds Social Européen en contrepartie des aides de l’Etat.