Vous êtes ici : Accueil > Projets / Clubs > Club Droit des enfants > Rencontre sur la vie en Palestine (1) : accueil de Mme Lander
Publié : 17 mai 2010

Rencontre sur la vie en Palestine (1) : accueil de Mme Lander

Mme Lander est venue nous parler de la Palestine. Elle nous a d’abord parlé de la situation géographique et historique du pays. Il est tel qu’aujourd’hui depuis 1967. Israël a été créé après la guerre de 1945 à partir d’une partie des territoires de la Palestine. Puis il y a eu une guerre qui a encore réduit le pays. Aujourd’hui les Palestiniens sont comme prisonniers chez eux.

La Palestine couvre 6 000km2, sa capitale est Jérusalem Est. Il y a 5 à 6 millions d ’habitants, c’est-à-dire la population de Paris. Beaucoup de Palestiniens sont réfugiés à l’étranger, presque autant.

Mme Lander nous a montré des photos d’enfants palestiniens qu’elle a rencontrés en Palestine. Elle a rencontré les populations du village de Bil’in. Les habitants de ce village ont la particularité de manifester contre le Mur de façon totalement pacifique. Un Mur se construit en effet autour de la Palestine, pour que les Palestiniens ne puissent sortir. Il est utilisé comme moyen d’expression par des artistes et, peint en blanc, il sert même d’écran de cinéma ! Il existe aussi beaucoup de checkpoints (barrages qui filtrent la circulation) pour circuler en Palestine : on ne peut pas toujours les franchir, il faut attendre le bon vouloir des militaires. La bande de Gaza est dans une situation encore plus difficile : il est impossible d’en sortir. Des tunnels sont creusés pour pouvoir apporter de la nourriture et des médicaments.

L’éducation est très importante pour les Palestiniens : 97% des enfants vont à l’ école. L’école est obligatoire de 6 à 18 ans. Il n’y a pas beaucoup de possibilités de travail ensuite. Les familles au sens large vivent ensemble dans les maisons, grands-parents, parents, enfants, etc. Les femmes font des broderies magnifiques : sac, porte-monnaie, châle.

Les autres moyens de vivre sont fournis par les récoltes d’huile d’olive et d’épices. Un projet de jumelage est en train de naître entre Chalette et le camp d’Askar en Palestine. Cela permettrait à des enfants et adolescents de venir découvrir la France et donnerait la possiblité aux Palestiniens de mieux vivre et de se développer économiquement. Un projet de construction d’une bibliothèque est aussi en train de naître : les dons de livres seront les bienvenus !