Vous êtes ici : Accueil > Education > Classe d’accueil > FLE-FLS qu’est-ce que c’est ?
Publié : 14 décembre 2010

FLE-FLS qu’est-ce que c’est ?

Depuis déjà de nombreuses années, le collège Paul Eluard dispose d’une "Classe d’Accueil" : cette classe regroupe des élèves d’origines étrangères diverses, âgés de 12 à 16 ans, allophones (= qui parlent d’autres langues que le français) ou qui n’ont qu’une faible base en français... Ils arrivent tout au long de l’année ; ainsi la classe peut passer de 6 à 12 ou même 15 élèves en quelques semaines... C’est toujours émouvant de voir les "anciens" ( 2 mois ou 5 mois dans la classe) prendre en main les "nouveaux" et les guider à la découverte du collège...

Ces élèves suivent des cours de français de manière intensive : jusqu’à 7 heures par semaine. Il s’agit d’abord de cours de Français Langue Etrangère ( F.L.E.) : l’objectif étant que ces enfants et adolescents arrivent à communiquer dans leur vie quotidienne avec la langue française. Ensuite, progressivement, les cours sont centrés autour du Français Langue de Scolarisation (F.L.S.) : les élèves doivent parvenir à maîtriser le vocabulaire utilisé dans les cours ; c’est-à-dire les consignes, éviter les pièges de la polysémie (légende en Histoire, et légende en français, ce n’est pas le même sens... ) Ils suivent également des cours spécifiques d’anglais, de mathématiques, d’histoire-géographie et d’arts plastiques.

Et ils sont intégrés partiellement dans une classe-cible correspondant à leur âge, car ils doivent s’habituer au groupe - classe (à 22 ou 26) bien différent du fonctionnement de la Classe d’Accueil : ils passent du petit bain au grand bain ! C’est souvent difficile, car tout va plus vite, il y a des élèves qu’ils ne connaissent pas , des cours difficiles à comprendre... Mais la plupart d’entre eux sont motivés pour surmonter les difficultés. Nous leur disons toujours de ne pas se décourager et de regarder la montagne qu’ils franchissent en dix mois : ils s’exprimaient uniquement dans leur langue maternelle (l’ourdou, l’hindi, l’arabe, le farsi, le bulgare...) et s’expriment désormais en français (compréhension écrite et orale ; production écrite et orale ). Au bout d’un an la plupart d’entre eux sont, en effet, capables d’atteindre le niveau A2 : ils peuvent ainsi passer le DELF ( Diplôme en Langue Française), un premier diplôme, qui les motive beaucoup ! Ils ont donc un vrai défi à relever quand ils arrivent en France : acquérir en un an une maîtrise suffisante de la langue française de manière à pouvoir intégrer complètement la classe de leur âge (6e, 5e, 4e ou 3e) l’année suivante...

Grâce à ces adolescents venus des quatre coins du monde (il y a eu l’Angola, la Guinée, le Soudan, la Somalie, la Roumanie, la Pologne, la Turquie, le Japon, l’Iran, l’Afghanistan, le Maroc ; il y a le Cameroun, la Bulgarie, les Etats-Unis, la Tunisie, l’Algérie, le Sri Lanka...), nous devenons incollables dans la connaissance des capitales et le planisphère n’a plus beaucoup de secret pour nous ! (enfin presque...) Ces échanges culturels, cette découverte de langues toutes plus fascinantes les unes que les autres, ne cessent d’enrichir notre collège, et nous aide, je pense, à mieux nous connaître et à mieux nous comprendre...

Post-scriptum

Au cours de l’année, des productions écrites réalisées par les élèves de la Classe d’Accueil seront présentées dans cette nouvelle rubrique.