Vous êtes ici : Accueil > Voyages & sorties > Berlin 2011 > Berlin - Vendredi 8 Avril
Publié : 10 avril 2011

Berlin - Vendredi 8 Avril

Ce matin, nous partons pour notre dernière journée à Berlin.

Le car étant immobilisé pour le retour, nous allons beaucoup marcher.

Le car nous a déposé au mémorial pour les juifs et nous nous sommes rendus au Sony Center près de la Potsdamer Platz.

Cet ensemble architectural très moderne se mélange à d’anciens bâtiments dont certaines façades ont été conservées.

Nous pouvons trouver au moins trois styles architecturaux en un même endroit.

Au sony Center, nous avons pu nous rendre au cinéma du film allemand.

13 salles nous emmènent au travers de scénarios jusqu’aux costumes et aux accessoires qui présentent les développements historiques et technologiques de la réalisation, depuis l’époque du cinéma muet jusqu’aux effets spéciaux de l’âge numérique ainsi que les biographies de réalisateurs qui ont marqué l’histoire avec leurs films.

Les points forts sont les chefs d’œuvre classiques de l’Expressionnisme allemand tels le « Cabinet du Dr Cagliari » et « Metropolis » de Fritz Lang. Parmi les autres jalons recensés, notons celui de l’efflorescence culturelle de l’époque de la République de Weimar, de 1918 à 1933, la transformation de la culture en propagande idéologique durant la période Nazie, avec les chefs d’œuvre tels que « Olympia » de Leni Riefenstahl et l’exode des talents cinématographiques allemands vers Hollywood après 1933.

Une section spéciale est dédiée à la plus grande Diva allemande – Marlene Dietrich – présentant un grand nombre de ses objets personnels et souvenirs. Une section est également dédiée à la science fiction comme genre et film d’animation.

Cette partie du musée n’est pas sans laisser notre professeur d’allemand émue.

Après cette visite, nous restons près de la Potzdamer Platz pour un dernier repas en Allemagne et un bon moment de détente.

Après ce repas, nous partons vers le musée de la résistance allemande. Sur le chemin nous croisons le Philarmonique de Berlin,

avant d’arriver au musée

Le général Von Stauffenberg qui a tenté de tuer Adolf Hitler dans un attentat qui a échoué ou la Rose Blanche, groupe d’étudiants qui ont mené une résistance passive en Allemagne sont des mouvement de résistance que les élèves ont pu découvrir.

Des affiches de la propagande nazie, commentées par M. Lesage.

Une photo de l’Autodafé qui s’est déroulé sur la Bebelplatz le 10 Mai 1933.

En sortant du musée, au cours de notre longue marche, nous croisons encore des traces de l’histoire avec un morceau du mur, une trabant.

Continuant notre promenade vers la Place des gendarmes, nous pouvons croiser des styles architecturaux qui se mélangent.

Rappelons que la ville de Berlin a été détruite à 75% pendant la seconde guerre mondiale et qu’elle a connu une histoire importante pendant la guerre froide.

Nous arrivons sur la place des gendarmes "der Gendarmenmarkt".

Ce nom indique une présence française à Berlin ; suite aux guerres de religion, les Protestants trouvèrent refuge dans cette ville.

Nous partons de cette place pour retrouver le car avant notre départ de Berlin.

Au cours de cette dernière marche, nous empruntons l’avenue "Unter den Linden" qui nous mène à la porte de Brandebourg puis nous passons devant le Reichstag avant d’arriver à la gare Centrale de Berlin.