Vous êtes ici : Accueil > Education > Classe d’accueil > La Classe d’Accueil à Paris
Publié : 29 mai 2012

La Classe d’Accueil à Paris

Vendredi 11 mai, les élèves de la Classe d’accueil et du groupe de soutien FLE-FLS sont allés à Paris. Il leur a fallu de la patience avant de voir La Joconde...

Après 2h30 de route et une pluie battante, nous sommes enfin arrivés au Louvre : pour beaucoup d’entre eux, c’est leur première entrée dans un musée, alors toucher une sculpture c’est bien tentant ! Ils ont donc appris à toucher les oeuvres du regard !

A l’entrée d’une salle, soudain, une excitation et une grande envie se lisent sur les visages : avec son regard et son doux sourire La Joconde nous attire vers elle irrésistiblement ! Les élèves se sont faufilés entre les touristes pour tenter de l’observer et de la photographier de près... Puis ce fut un arrêt devant l’immense peinture de Géricault "Le Radeau de la Méduse", et "La Liberté guidant le peuple", de Delacroix (oeuvres vues par les élèves avec Mme Lisiero, professeur d’histoire-géographie,qui fut notre guide lors de cette journée).

Après cette plongée au milieu de ces peintures et autres sculptures, toutes plus extraordinaires les unes que les autres, une pause s’impose : pique-nique dans la cour du Louvre. Quelques photos devant la pyramide, et le petit groupe repart...

Les quais et les bouquinistes, la Seine "avec sa belle robe verte" (Prévert), le pont aux cadenas (amour éternel...)...

Apparition de la cathédrale Notre-Dame, chef-d’oeuvre du gothique.

"On voit quand la Tour Eiffel ?", question qui a ponctué toute notre journée... Et dire qu’à l’exposition universelle de 1899, beaucoup la trouvaient laide (dixit Maupassant...) et voulurent la détruire... Aujourd’hui on s’impatiente de la voir ! Ainsi après un trajet en RER, nous arrivons au pied de la grande Dame (324 mètres !). Quelques dernières photos, un achat-souvenir, et nous remontons dans le car, fatigués (tout de même) mais heureux de cette visite dans la capitale. Une prochaine fois : l’Arc de Triomphe et le jardin des Tuileries, à moins que ce ne soit les Antiquités égyptiennes... Mais ça c’est une autre histoire...

Documents joints